Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 15:21

C'est une pratique courante qui n'étonne plus personne et pourtant je me demande pourquoi certains parents choisissent de nourrir leur enfant avec un lait artificiel à température ambiante.


J'ai donc tenté de faire quelques recherches sur le sujet et je n'ai trouvé que des articles qui conseillent vivement cette pratique ou encore des échanges de bons procédés sur divers forums... (la poudre avant, après ? blablabla)


Réfléchissons... Dès la maternité "on" fait donner le biberon aux parents à température ambiante par gain de temps et d'argent essentiellement. Y a t'il une autre raison ? On m'aurait menti ?


La grande majorité des parents vont suivre le mouvement une fois rentré chez eux, par peur de perturber bébé peut etre ? ou par facilité ? je m'interroge...


Sachant que le lait maternel est à une température de 37°c, la norme ne serait elle pas au moins de donner à son enfant un liquide chaud et rassurant ? Quelqu'un a t'il déjà gouté du lait artificiel froid ? (et sans le vomir en suivant hein).

 

De plus, il y a eu des directives il n'y pas si longtemps de la part de l'OMS qui préconisait de faire préalablement chauffer l'eau à 70°c de façon à tuer certains germes présents dans la poudre, puis de faire refroidir pour ensuite pouvoir donner le biberon à bonne température. Oui, un peu compliqué techniquement à réaliser au quotidien, mais cela donne tout de même à réfléchir...  Cette information a été  très vite contrée par Nestl* qui s'est empressé de sortir en suivant un lait en poudre aux bifidus actifs, en notant bien sur la boite que le lait ne doit pas etre chauffé à plus de 40°c pour ne pas tuer les fameuses cultures naturelles.

 

Une infirmière puéricultrice de ma connaissance m'a aussi affirmé récemment que donner des biberons à température ambiante à un bébé pouvait amener des difficultés chez certains sujets à terrains sensibles (faible prise de poids) car cela demande beaucoup plus d'énergie car moins digeste et cela demande un effort supplémentaire à l'organisme...


Voilà, j'invite donc les personnes qui font le choix de biberonner et qui tomberont sur mon article par hasard ou pas, à réfléchir à cette question du bib froid qui me parait essentielle au confort de son bébé. 


Et vous, si vous étiez un bébé, vous l'aimeriez comment votre lait ? 


 

 

 


14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 17:48

Aujourd'hui, je souhaite vous parler d'un livre hallucinant.

 

Mon fils de 6 ans et demi m'a ramené comme toutes les semaines, un livre qu'il a emprunté à la bibliothèque de l'école.

 

Lorsqu'il le sort de son cartable, je regarde machinalement, et là... j'ai cru que mes yeux allaient sortir de leurs orbites en lisant le titre :

 

PUNI-CAGIBI

 

Bon... pas de panique. Peut etre que ce livre contient une histoire interessante qui réfute un peu la "violence ordinaire".

 

Mais bon... rien que la couverture du livre... pas très engageant... Mon fils a choisi cette histoire, je lui lirais donc ce soir comme prévu.. humpf c'est dommage j'ai pas de cheminée pour le faire glisser maladroitement dedans, ni de chien affamé qui aurait pu le bouffer. Je ferais donc avec. Vous sentez ma motivation n'est ce pas ?

 

02231.gif

 

Donc l'heure fatidique du coucher arrive. Je m'installe pour lire l'histoire.

 

Page 1 : L'auteur décrit une pièce sombre dans laquelle plus personne ne rentre. ok

Page 2 : La pièce est décrite dans les détails et d'entrée on nous dit que le petit garçon y est puni "chaque fois qu'il faisait une bêtise plus grosse que lui"  Ca commence mal..

Page 3 : On y voit l'enfant inonder le salon et se faire "punir-cagibi". Déjà là on se demande ou étaient les parents le temps qu'il arrive à inonder le salon.

Page 4 : Encore une bêtise, encore "puni-cagibi"

Page 5 : On comprend que l'enfant adore y etre puni parce qu'il s'éclate avec tous les objets qui s'y trouvent. En gros, ca doit etre la seule pièce ou il se sent libre... mon coeur se serre. D'ailleurs après chaque page que je lis, je ne peux m'empecher de faire un commentaire à mes enfants. (qui adorent l'histoire soit dit en passant ggrrggrr)

Page 6 : Il s'éclate dans le cagibi. en gros il y passe sa vie.

Page 7 : On lit que dès le matin, l'enfant réfléchit à quelle bétise il va pouvoir faire pour se faire punir dans le cagibi. Ca me fait penser aux enfants élevés à la claque et à la fessée, qui n'ont pour seule limite que lorsque le coup part.

Page 8 : Il trouve le temps de faire sa lessive dans l'évier de la cuisine avec du sucre vanillé. Encore la question : mais ou sont les parents ??

Page 9 : On peut y lire sur 4 lignes les mots "grosse bétise", "vilain garçon", "puni-cagibi". pfiou vivement la fin du livre, j'en peux plus là

Page 10 :  Il passe son après midi dans le cabigi, l'enfant est heureux.

Page 11 :  Les parents finissent enfin par s'interesser à leur enfant, et vont se mettre dans le cagibi pour voir ce que ça fait. Ils ne peuvent meme pas respirer tant il y a de poussière, ils sont envahis par les araignées, ils sont morts de peur, et au bout de 5 minutes ils en peuvent plus et sortent !!! respect les parents !!

Page 12 : Ils en concluent qu'ils ne peuvent plus infliger à leur fils cette punition horrible. Trop forts. Y a des claques qui se perdent là non ? Gros cons (oups) 

Page 14 : Les parents se demandent comment remplacer la punition qui marchait si bien. Là c'est soft, l'enfant est puni sur le canapé.

Page 15 : L'enfant ne comprend plus rien et se demande quoi faire pour retourner dans le cagibi, toute sa vie ce cagibi...

Page 16 : Ha le voilà puni dans la salle de bain. Mon sang boue.

Page 17 : Evidemment il inonde la salle de bain. Heureusement que les parents mettent les produits dangereux à hauteur, je suis persuaduée qu'il aurait eu le temps de fabriquer une bombe.

Page 18 :  Allez, puni-toilettes. wah c'est intelligent ça aussi.

Page 19 : Le pauvre enfant y est enfermé, puisqu'il tambourine la porte tellement fort que les étagères se décrochent, tout s'écrase au sol. Les toilettes doivent etre grandes, chez moi j'aurais surement été assomée.

Page 20 : Malgré qu'ils aient conscience que le cagibi est un endroit horrible, les parents ne trouvent pas d'autres solutions que de l'y renvoyer. Ils discutent jamais sinon dans cette famille ??

Page 21 : L'enfant a retrouvé la normalité de son quotidien dans le cagibi. Il est heureux. Arf..

Page 23 :  Les parents sont heureux aussi car ils ont aussi retrouvé la normalité de leur quotidien, la tranquilité, grâce à un putain de cagibi dans lequel ils y enferment leur enfant pendant des heures. 

 

Moralité 1 : N'achetez pas ce livre !

Moralité 2 : C'est à partir de quand qu'il faut appeler le 119 ??

 

Question 1 : Les enfants ont adoré le livre, je fais comment jusqu'à lundi ??

Question 2 : J'ai pas compris l'intérêt du livre ? Quelqu'un pourrait m'expliquer ??

Published by Les Déjantées - dans Education Non Violente (ENV)
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 11:22

918144.jpgPartager, expliquer, raconter  à ses enfants comment évolue une nouvelle petite vie dans son ventre.

 

A chaque page, on voit le ventre de maman qui évolue au fil des mois ce qui permet à l'enfant de se répérer dans le temps (1 page = 1 mois).

 

L'enfant reste actif pendant cette lecture poétique en découvrant des petites fenêtres à ouvrir pour découvrir le bébé qui grandit, grandit, grandit.... pour finir par rejoindre ses frères et soeurs. 

 

Tendresse et poésie sont au rendez vous, un moment privilégié qui invite à la discussion.

 

Je recommande

 

Titane

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 13:49

 

  En ce moment on lit sur les forums, on entend chez les amis, on voit à la télé :

 

"comment apprendre à mon bébé à dormir seul"

"mon bébé pleure, que dois je faire ?"

"il faut absolument que tu apprennes à laisser ton bébé pleurer, sinon tu t'en sortiras jamais"

 

et j'en passe, car ces reflexions et questions sont multi-récurrentes.

 

Et là on se dit : et l'instinct dans tout ça ?

 

Il est mis de côté, renié, comme ce bébé qu'on laisse seul.

 

C'est déculpabilisant pour une maman que de se dire qu'elle lui rend service, qu'elle lui apprend à faire ses armes dans la vraie vie.

 

Super, surtout quand il s'agit d'un nourrisson.

 

De là me viennent plusieurs questions : pourquoi alors faire un enfant si celui ci semble tant perturber une vie ? Pourquoi faire un enfant si on ne souhaite pas se remettre un peu en question et faire un peu don de soi pendant quelques mois ? pourquoi certaines personnes semblent si persuadées du bien fondé de leurs méthodes ?

 

La seule réponse qui me semble valable : les médias, leur bourrage de crâne, leur lavage de cerveau, leur image de l'enfant parfait, qui dort quand on le pose, qui pleure que quand il a faim ou quand il a la couche pleine. Un tableau tellement idyllique qu'il en incite les gens à faire des enfants, sans imaginer à quel point cela va changer leur vie. Hé oui, finie les nuits complètes, fini le film du soir, le bain moussant, les repas tranquillous. Sauf si.... sauf si on laisse bébé pleurer.

 

On nous apprend :

- il faut faire dormir bébé dans son lit dès la naissance et dans SA chambre ;
- il ne faut pas habituer bébé au bras ;
- il faut mettre son bébé en garde le plus tot possible pour "l'ouvrir au monde", le sociabiliser ;
- il faut lui acheter la panoplie balancelle, transat, chaise haute 18 en 1, tapis d'éveil, mobile musical/projecteur d'images/radio réveil/veilleuse pour le "stimuler" ;
- il faut laisser pleurer son bébé qui ne veut pas dormir ou ne veut pas être posé, pour lui permettre de trouver son sommeil et son autonomie... ;
- bien entendu il ne s'agit pas d'allaiter au delà de 4/6 mois.

Quoi ??? Elle ne vous plait pas ma description de la maternité?


Pourtant c'est tout ce qu'on nous apprend avant même que bébé soit là...
Et il n'y en a pas un pour se contre-dire, obstétriciens, pédiatres, sage-femme, psychologues (clin d'oeil à une psychologue qui nous a déclaré fièrement qu'elle n'hésitait pas à passer l'aspirateur et/ou débrancher le babyphone pour autonomiser son bébé) et même les grands parents. Là pour le coup, tout le monde est d'accord ! Merveilleux ! Voilà de quoi déculpabiliser et laisser libre cours aux pleurs du nourrisson !!

Tout cela laisse place à des drames, une fois bébé à la maison. L'enfant pleure tout son être et maman se bouche les oreilles pour ne pas l'entendre en pleurant elle aussi. Mais elle fait "ce qu'il faut" , elle en est persuadée, elle fait ce qu'on lui a dit de faire.


Alors pourquoi celui lui brise le coeur ?? Serait-ce ce fameux instinct qu'on essaie d'étouffer ??

Pour des choses futiles, comme le choix d'une fringue, d'un gâteau, ou moins futiles comme nos choix amoureux, nos amis, on suit nos sentiments, nos envies, on suit nos instincts.


Mais pour notre enfant non, on s'en remet aux autres. Pourquoi????

Ce qu'il y a au fond de nous a complètement été occulté pour laisser place à du dressage d'enfant.
La mère est ainsi persuadée que son enfant d'à peine quelques semaines fait du caprice.

Pourquoi? Parce qu'il s'arrete de pleurer quand elle le prend dans ses bras...

Quel moyen a un petit bébé de s'exprimer ? Le seul et l'unique : les pleurs !!!
Nos tripes nous disent d'y répondre, alors pour quoi s'y refuser?
Un bébé qui s'arrete de pleurer parce qu'on le prend dans les bras et bien c'est simplement qu'il a eu réponse à son angoisse, il avait besoin de contact.

 

Photo0096.jpg


N'oublie pas l'origine de l 'instinct d'un bébé :

- d'une part, il n'a aucune idée de quelle année on est (préhistoire ou an 2000 ?) pour lui une maman absente pourrait autant etre à l'autre bout du monde comme en train de se faire bouffer par une bête féroce. Dans son instinct il pense qu'en l'absence de ses parents il court un danger atroce. (dans la préhistoire, bébé posé = bébé mort). Nous avons beau avoir évolué, l'instinct originel est bien là.

- d'autre part, il n'a pas la meme perception que nous du temps qui passe. Pour lui, 10 minutes semblent être une éternité !!

Et vous, avez vous conscience de cet instinct qu'on essaie de nous enlever par lavages de cerveau médiatiques ?

Faites vous aussi partie de ces gens qui luttent pour ne pas rejoindre la masse lobotomisé par le commerce de puériculture ? (oui car l'instinct ne fait pas vendre ! quand on garde notre instinct on se passe volontiers des babyphones et autres transats auto-bercants...)



Billet co-écrit par Titane et Céline, monitrice de portage et maman maternante.

 

 

Published by Les Déjantées - dans Cododo
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 10:20

126565929775Xw7Q.jpg

 

Je m'auto-proclame Porte-Parole pour des dizaines de mamans allaitantes  pour dire qu'on en a marre de ces médecins qui ne connaissent pas leurs limites !!

 

Je ne sais pas si vous imaginez, mais sur la totalité de leurs études de médecine (soit plusieurs années) ils n'ont qu'une petite poignée d'heures concernant l'allaitement (et encore je crois que je compte large).

 

Donc, d'une part, ils ne maitrisent pas leur sujet et prodiguent aux mamans des conseils à la noix (compléments de lait artificiel, pas assez de lait, plus assez nourrissant et blablablabla) , mais d'autre part, ils leur font arreter l'allaitement de façon brutale pour un oui ou pour un non.

 

Récemment j'ai meme vu une maman allaitante se voir refuser des soins dentaires (elle avait horriblement mal) parce qu'incompatible avec l'allaitement !!! :

 

- choix n°1 elle sèvre son bébé de 2 mois pour se faire soigner

- choix n°2 elle reste comme ça avec du doliprane (ben oui parce que pour les médecins rien d'autre n'est compatible) et attend d'etre prete à sevrer.

 

BEN MERDE ALORS !!!

 

Des fois, tu crois rever quand t'entend des trucs pareils !!

 

Bien sur que oui que l'allaitement est compatible avec la majorité des traitements et anésthésies. Encore faut il savoir se documenter un peu. Quand on est maman allaitante, on a souvent l'impression de faire les choses à la place des médecins et d'en savoir plus qu'eux. Ben c'est pas une impression c'est juste la réalité !!

 

Heureusement qu'il existe des perles rares, mais c'est bien ça le problème, ils sont rares  !!!

 

Voici le témoignage tout récent d'une copinaute, Evaline, qui est passée de justesse à travers les mailles du filet :

 

" Voilà en janvier je suis revenue abbatue d'un rendez-vous chez l'endocrinologue qui suite à la découverte de nodules thyroidiens imposants mais anodins m'avait ordonné l'arrêt de l'allaitement pour effectuer une ponction en août !!!!

 

 J'étais alors démoralisée de devoir sevrer ma puce pour ça !!!!!! renseignements pris ici et sur les conseils des pros des mam'allaitantes, je suis allée consulter une sage femme consultante en lactation qui m'a rassurée et assurée que rien dans cet examen anodin ne remettait en cause l'allaitement.

 

Mon médecin généraliste était lui aussi de l'avis de l'endocrinologue !!!! du coup j'en ai changé !!!!!

 

et là aujourd'hui je me décide à prendre mon rendez-vous et bien entendu je précise que je suis en cours d'allaitement et là la gentille secrétaire me dit " ah vous avez un tout petit bébé" je lui dit ah non elle aura 16 mois le 14 août et là elle me félicite et me dit aucun souci car même pas d'anesthésie rien que dalle !!!!!!!

 

 donc si j'avais écouter la doc j'aurais arrêter mon allaitement pour ...... une simple piqure avec prélevement comme si pour une prise de sang (car c'est exactement le même acte tout compte fait !!))) on devait stopper l'allaitement !!!!!!!!

 

alors voilà j'en ai marre de ces docs que vous embêtez car ils doivent chercher dans leurs bouquins pour savoir quoi donner à cette huluberlu qui allaite encore après 4 mois !!!!! qui préférent que nous arrêtions l'allaitement pour le cas ou on devrait peut être mais c'est pas sur nous opérer dans l'année !!!!!!!!! qui nous disent bon il faut arrêter elle est grande maintenant elle n'a plus besoin de vos anticorps à son âge comme si à 1 an un bébé est grand et que l'allaitement se résumait à : tiens boit les anticorps de maman !!!!!!!

 

Il est grand temps que ces médecins se mettent à la page et se posent des questions avant de prescrire ce qu'ils prescrivent à tout le monde ! et oui une mam'allaitante n'est pas comme tout le monde certes mais c'est une maman comme bien d'autres mais qui a choisi le mode le plus naturel possible pour elle pour nourrir son enfant et l'élever comme elle le souhaite alors pitié messieurs et mesdames les docs arrêtez vos campagnes anti allaitement de longue durée par méconnaissance de l'allaitement ! nous ne sommes pas des extra terrestres distributrice d'anticorps !!!!!!! "

Merci Evaline et bon courage pour la suite !!

 

N'hésitez pas à nous laisser ici vos témoignages !!

Published by Les Déjantées - dans Allaitement et alimentation
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:34

351.jpg

 

Une phrase typique qui a survécu depuis surement des millénaires !

 

Une phrase qui me gonfle très sérieusement aussi !

 

De quel droit on se permet de prédire à un enfant son possible échec imminent ?

 

D'ailleurs, en sommes nous si surs que ça qu'il VA tomber ? Ou est ce juste le reflet de notre propre angoisse ? (J'ai peur que tu tombes).

 

Franchement, quand tu vas un entretien d'embauche, imagine que t'as ton copain qui te dit "tu vas te planter, tu vas te planter". Sans déconner, ton gars qui te dit ça, tu lui fous sur la gueule non ?

 

Super l'estime de soi et la confiance qui règne !

 

Bon, et admettons qu'il tombe, et après ?? ça fait quoi ?? Sauf si tu l'as laissé grimper sur la rembarde du balcon, mais j'ose imaginer que tu lui aurais tout simplement interdit l'accès nan ?

 

 

Donc il est tombé suite à sa petite acrobatie (parlons plutot d'experience de la gravité). Admettons qu'il se soit fait un peu mal, et qu'il pleurniche (un peu de douleur mais surtout de contrariété, la colère d'avoir échoué). Et toi t'arrives et tu l'engueules "tu vois je te l'avais dit ! Et voilà ça t'apprendra pour la prochaine fois"

 

Arg

 

J'ai du le faire aussi hein ! Je crois qu'on se rend meme pas compte.

 

Du coup, imagine le choc pour le p'tit : sa mère est médium !!

 

Elle SAIT qu'il va échouer car elle l'a prédit  et c'est carrément flippant et déstabilisant pour lui !

 

Il sait désormais quand et comment il va échouer et qu'en plus il va se faire engueuler.

 

Mais il le fait quand meme. Sauf qu'il n'a plus le meme objectif.

 

Ce n'est plus l'objectif d'experimentation, d'estime de soi, faire mieux que la prochaine fois, prendre conscience soi meme du danger, se dire "ha non là ça le fait pas, je vais essayer autrement", non c'est plus ça, c'est plutot "de toute manière quoi que je fasse je vais me faire engueuler et je vais me recher la tronche alors faisons en sorte de pas le faire à moitié pour que ça en vaille la peine"

 

D'ou l'impression de la maman : j'ai l'impression qu'il le fait exprès juste pour me faire chier...

 

C'est pas faux...

Published by Les Déjantées - dans Education Non Violente (ENV)
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 13:49

Vous les avez peut etre déjà rencontrés, ce que j'appelle les "bébés provisions".

 

Ca ressemble à ça, sauf qu'à la place des légumes y a un bébé !

 

24729331.jpg

 

Un bébé qui tangue dans son cosy, rythmé par les pas de sa maman qui le tient au creux du coude. aargghhll.

 

Ca m'arrive souvent de marcher derrière ces couples mamans/paniers à provision bébés et d'observer, mais pas trop longtemps, ça me fout le mal de mer !! Alors j'ose pas imaginer si bébé n'a pas la gerbe balancé de cette façon. Si on observe vraiment attivement, on remarque qu'à chaque pas, le cosy fait un mouvement assez brusque du au balancement. Bref ça craint !!

 

Sérieux les mamans, si vous avez la flemme de vous mettre au portage, prenez au moins le temps de déployer la poussette à 700 euros ou mieux, vous le sortez du cosy et le prenez directement dans les bras !! Tous les matins je reve de dire ça aux mamans que je croise à l'école !!  Chaque jour je me dis "vivement que son bébé devienne trop lourd pour plus  etre porté à bras dans le cosy" !! Mais chaque mois y a des nouveaux bébés portés ainsi !! Je sature, j'en peux plus d'ou mon billet d'humeur, aaahh ça fait du bien !!

 

Je reve de voir ça chaque matin par dizaines :

208650_1996356548243_1223359407_2383012_1924677_n.jpg

216186_1945612528053_1474729549_32240345_4574126_n.jpg

 

215424_1806594876915_1001196026_32000669_5619021_s.jpg

207677_1947864662782_1427544733_32147516_2455857_n.jpg

206557_10150172122862753_553672752_6966998_6753164_n.jpg

206448_10150211477376412_585011411_8350333_6275240_n.jpg

  206223_10150172123552753_553672752_6967005_6336632_n.jpg

 

(là c'est portage en tonga, mais tout aussi pratique que le sling pour les amateurs)264386_10150230573968838_725223837_7374696_4784699_n.jpg

 

 

Le sling !!!  A peine 3 minutes d'installation, pas de noeud à faire, juste un bon  serrage, assure une position des plus physiologique à condition d'en connaitre les bases, utilisable dès la naissance jusqu'à pas d'age, bref que des avantages, alors POURQUOI, oui POURQUOI j'en vois quasiment jamais !!

 

Chaque matin je m'en sers pour emmener  les enfants à l'école avec  les bébés que je garde, alors pourquoi, mais POURQUOI ça n'interesse personne ? et encore moins les mamans des paniers à provisions ? Limite on me regarde comme une  bete curieuse !!

 

Là ou le baby bjorn kaka beurk, la poussette à 700 euros et le cosy panier à provision sont rois, moi je dis FUCK !!!

 

Et merci  aux supers mamans qui ont accepté de preter leurs images pour le blog, je vous présente quelques  déjantées !!  Vous etes belles !!! Et bien plus encore  sans cosy au bout du bras !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Voilà maintenant que j'ai craché mon venin je me sens mieux !! oui ça sert à ça aussi un blog !! J'écris que ce que j'ai envie!!!

 

à Bientot chers lecteurs !!!

 

 

Published by Les Déjantées - dans Portage des bébés
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:42

 

20100413100654-Point_d_interrogation-2bf4e.png

 

 

 

Avec mon premier loulou, j 'ai passé le cap haut la main des questions multi-quotidiennes : "maman pourquoi on peut pas toucher le nuage ? maman pourquoi il y a des cailloux dans l'herbe ? maman pourquoi la fourmi ne s'envole pas ? Maman pourquoi on peut pas manger la peau des mandarines ? maman pourquoi quand je fais caca j'ai les yeux qui pleurent ? maman  pourquoi quand le soleil se couche il fait nuit ?"

 

Aujourd'hui je passe à un stade supérieur avec ma puce de bientot 4 ans, et cela depuis plusieurs mois déjà. Je pense qu'elle aurait aimé avoir une maman avec un niveau maths supp  heureusement l'ami wikipédia est là !

 

Donc elle, ce n'est pas les "pourquoi" mais les "maman, c'était quoi CA, avant ????"

 

Arg !

 

Alors ça va quand il s'agit de fruits, de légumes, je réponds simplement par "pépin".

 

Mais quand il s'agit de choses diverses et inconnues, là ça se complique !

 

Maintenant je suis presque incollable en matières premières, plus forte que la ménagère de + de 50 ans devant questions pour un champion, je sais TOUT !

 

Grace  à ma curieuse de puce j'ai appris comment on faisait les briques, les tuiles, la pate à modeler, comment est fabriqué le papier wc, voire les poils des brosses à dents.

 

A question précise = réponse précise et ça remue les méninges, mais je trouve ça très amusant et original !

 

Incollable sur le fonctionnement du système digestif humain, ma puce adore les détails bien croustillants, ça ne vous rappelle personne ??

 

 

 

Published by Les Déjantées - dans Bébés - enfants
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 14:27

Avec du recul je peux maintenant écrire cet article.

 

J'aurais préféré l'écrire à chaud mais j'aurais mis trop de gros mots.

Mais tout en écrivant, je me rends compte que ça ravive mes émotions, je ferais donc des phrases courtes.

 

signalisation-panneaux-securiteenfant1.jpg

 

Lorsque on est témoin de quelquechose qui nous parait bizarre, nous sommes nombreux à se poser cette question : mais à partir de quel seuil commence la maltraitance ??

 

En vrai elle arrive très vite... et je ne pense pas m'avancer beaucoup si je dis que nous sommes très nombreux à l'avoir dépassée plusieurs fois, sans meme  le savoir...

 

En voici quelques unes, les plus courantes et qui ne choquent pas grand monde puisqu'elles sont jugées normales par la majorité des gens. Etant professionnelle de la petite  enfance, et ayant suivi une (très petite) formation sur le sujet, je peux vous certifier que la maltraitance commence déjà  dès ce seuil

 

Le séparer de sa maman dès la naissance, (hors contexte grave médical bien sur)  EST une maltraitance.

Lui fourrer une tétine de force dans la bouche EST une maltraitance.

Laisser un bébé trop longtemps dans sa couche souillée EST une maltraitance.

Le faire patienter pour le nourrir EST une maltraitance.

Le laisser pleurer tout seul plus de quelques minutes (je compte large) EST une maltraitance, le laisser s'endormir d'épuisement aussi.

L'enfermer,  dans la salle de bain,ou toute autre pièce loin de la chambre des parents,  la nuit, pour ne  pas l'entendre, et lui  apprendre à faire ses nuits EST une maltraitance.

Le mettre dans un trotteur très souvent, souvent dès 4 mois, quelque soit la durée EST une maltraitance.

Le diversifier de façon précoce (certains dès 3 mois) sans meme savoir si il est vraiment pret EST une maltraitance.

L'installer assis, alors qu'il nest pas pret pour ça, et le voir s'écraser le nez au sol 30 secondes plus tard, et le remettre assis en se disant qu'en faisant un effort il va se muscler EST une maltraitance.

Le mettre debout alors qu'il n'a rien demandé AUSSI.

Le sevrer de façon brutale parce que c'est le docteur qui l'a dit AUSSI.

Lui retirer tétines et doudous à tel age parce qu'on estime que  c'est mieux  pour lui AUSSI.

Le mettre dès le plus jeune age, sur le pot à heure fixe, pendant 1 quart d'heure et 12 fois par jour alors qu'il n'en a jamais  manifesté l'envie AUSSI (non je n'inclue pas du tout les HNIstes, ceci étant un tout autre contexte )

 

Voyons les suivantes, avec un degré ou plusieurs de gravité supplémentaires,  je citerais celles dont j'ai été témoin, de façon directe ou indirecte.

N'hésitez pas à  élargir la liste en donnant des exemples qui vous viennent également en tete.

 

Lui donner des somnifères pour etre tranquille en soirée (oui ça existe).

Lui mettre des gifles, des fessées, et cela QUELQUE SOIT l'age. (là je parle d'un bébé de 8 mois à peine)

L'insulter, le rabaisser.

Lui faire du chantage pour un oui ou pour un non (j'ai été témoin d'une enfant privée de noel parce que trop longue à se chausser pour partir)

Le punir, longtemps, très longtemps, dans une chambre ou sur une chaise.

Ne pas le laver, ni le savonner, ni lui laver les cheveux, pendant des jours et des jours.

Lui faire gouter son verre d'alcool.

Lui souffler sa fumée de clope à la tronche.

Le mettre sous l'eau froide pour le calmer.

L'attacher en laisse. (si si !)

Ne pas lui apporter une assistance médicale quand certains symptomes d'une maladie grave survient.

Quand on finit par lui faire une analyse, attendre 8 jours avant d'aller chercher les résultats (oui déjà vu aussi)

Ne pas l'attacher en voiture.

Le jeter dans l'eau alors qu'il semble avoir une phobie de l'eau (la plage est souvent le théatre de bon nombre de cas de maltraitance...)

 

J'éditerais plus tard, d'autres exemples  me viendront sans doute par la suite...

 

Oui je sais, billet pas rigolo, ça m'a plombé mon après midi, mais je me devais de l'écrire. Ne serait ce que pour les gens qui feront des  recherches google à ce sujet, j'espère qu'ils tomberont sur ce blog.

 

Sur ce, à une prochaine fois, pour un billet, je l'espère, plus léger !

 

Edit (c'est vous qui le dites)  :

- lui faire croire qu'on ne viendra pas le chercher a l'école parce qu'il est méchant!!
- lui dire qu'on ne l'aime plus!!!
- le mettre devant une glace quand il pleure pour qu'il voit comme il est moche!!!

- lui dire que s'il vient dans le lit de ses parents la nuit, ça l'empêchera de grandir

- forcer un enfant à manger

- lui interdire son "dessert" si il n'a pas fini son assiette

- lui resservir son plat qu'il a refusé au repas précédent pour le gouter

- s'énerver parce qu'il veut pas manger et lui donner la gamelle du chien à la place (entendu oui oui)

 

Published by Les Déjantées - dans Education Non Violente (ENV)
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 17:35

Le doudou, cet objet, souvent une peluche, qui sent si mauvais, au fil des mois et des années est devenu esthétiquement incorrect malgré quelques lavages autorisés, traine partout, autant dans le lit que dans le local à poubelle, parfois (rarement) dans le bain, et encore plus rarement dans la machine à laver.
 
Cet objet n'est pas un simple objet, presque le prolongement d'une maman. Son odeur, son toucher rappelle à l'enfant combien sa maman lui manque et en meme temps qu'elle n'est pas loin ou qu'elle va revenir bientot.
 
Le doudou suscite bien des passions, "jusqu'à quel age peut on leur laisser" "mon enfant a 15 mois et n'a toujours pas de doudous est ce normal" "le mien en a un depuis la naissance et ne le quitte toujours pas à 6 ans est ce normal"
 
Je dirais autant d'histoires de doudous que d'enfants.
 
Je vais vous raconter les histoires de doudous de mes enfants.
 
Robin a toujours le meme depuis sa naissance, ses 3 semaines exactement. Un jour on lui offre un joli petit lapin doudou, j'en avais déjà plein mais celui là a retenu mon attention, je lui ai mis d'office près de lui, nuit et jour. C'est celui là qu'il a adopté. Aujourd'hui à 6 ans il l'a toujours près de lui. Meme dans la voiture. Quand ses copains viennent  à la maison, il le cache. Par contre il a une odeur !! J'en avais acheté un autre pour pouvoir faire un roulement de lavage. Le suberfuge n'a duré qu'un temps. Maintenant il le sait de suite si J'OSE lui laver. ET ça ne lui plait absolument pas. Alors j'évite. Aujourd'hui ce doudou ne ressemble plus à rien, mais c'est SON doudou. Et pour rien au monde je n'oserais lui enlever. Rien que d'y penser ça me fait frissoner.
 
Le jour ou il l'abandonnera, je sais d'avance que je le garderais précieusement....
 
Luna. Au début son doudou c'était moi. (encore maintenant d'ailleurs) Mais à 22 mois elle en a adopter un. Pas n'importe lequel : une maman chien qui faisait téter ses petits graces à des petits aimants placés dans le ventre de la maman et sur la gueule des chiots. Depuis on a enlevé le mécanisme trop dur à l'intérieur.
Ce doudou, depuis ce jour, elle se le traine aussi partout. Et je me rends compte très souvent le pouvoir apaisant qu'il peut avoir sur elle.
 
Exemples récents puisqu'ils datent d'hier et d'aujourd'hui (c'est là qu'est née mon idée d'article).
 
- hier : Ma puce se blesse à l'école et s'écorche méchamment le genou. Arrivées à la maison, je la soigne, lui nettoie la plaie etc... Comme elle était très apeurée, j'ai d'abord soigné son doudou. Puis je lui ai donné (au doudou) la mission de réconforter Luna et de souffler sur ses plaies pendant que je la soignais. Ca l'a beaucoup amusé, et j'ai vu qu'elle regardait intensément son doudou pendant que je la soignais. A un moment j'ai cru qu'il était vivant 
 
- aujourd'hui : ça lui arrive parfois dans la journée d'avoir une angoisse de se rendre seule dans sa chambre ou la salle de jeux (alors que ça lui arrive aussi très souvent d'y jouer seule pendant des heures sans m'appeler) Mais aujourd'hui elle avait besoin de moi pour chercher une petite voiture. Etant occupée, j'ai d'abord bataillé pour pas y aller (grosse flemme, je sais c'est naze) puis me vint une idée. Je lui demande d'abord pourquoi elle refuse d'y aller seule : "parce que j'ai peur toute seule" Je suggère donc à Luna : "Et si tu prenais Doudou avec toi, tu ne serais pas seule !" Et là, grand sourire, elle prend son doudou et part en courant dans la salle de jeux.
 
Et là, j'avoue je m'y attendais pas du tout, je me suis dit WAOUH !
 
Loin de moi l'idée de faire de doudou un substitut de maman, n'empeche qu'il occupe tout de meme une place privilégiée dans leur vie.
 
Dans le cadre de ma vie professionnelle, j'ai déjà eu affaire à des gens qui déclaraient sans aucun état d'ame avoir supprimé le doudou et la sucette à tel age, du jour au lendemain. J'avoue ça m'attriste beaucoup ! Je me dis, pour quelle raison valable ?
 
ET vous, avez vous une histoire de doudou à partager ?

 

 

12-mai-2011-001.JPG

Published by Les Déjantées - dans Bébés - enfants
commenter cet article

Présentation

  • : On dort pas.....Mais on aime ça!!!!
  • On dort pas.....Mais on aime ça!!!!
  • : Trois mamans issues des déjantées se réunissent pour former un seul blog : Titane, maman de 2 bouilles d'amour, spécialiste allaitement et pilosité, aime bien brasser de l'air dans la joie et la bonne humeur, Liliarose, maman de deux petites génies, spécialiste de tout car elle sait tout sur tout, et Samée, maman d'un loulou et d'une fripouillette, spécialiste du portage, des rémèdes naturels et anti-advil
  • Contact

Rechercher

Archives